La guerre en Ukraine n’est “qu’un échauffement” et une “grande guerre” avec la Chine approche

Publié par Admin le

"La guerre en Ukraine n'est "qu'un échauffement" et une "grande guerre" avec la Chine approche" — Charles A. Richard, haut gradé de l'armée américaine.

Il y a quelques jours, l’amiral Charles A. Richard, l’un des plus hauts gradés de l’armée américaine et patron du United States Strategic Command, a déclaré publiquement* que la guerre en Ukraine n’est « qu’un échauffement » et que la « big one » (la grande guerre) avec leur seul vrai rival, la Chine, approche. « Et il ne faudra pas longtemps avec que nous soyons mis à l’épreuve comme nous ne l’avons pas été depuis longtemps. »

L’amiral appelle le gouvernement américain à effectuer des changements rapides et profonds dans la façon de considérer la « défense de la nation ». Selon lui, l’armée chinoise se développe extrêmement vite tandis que l’armée américaine est à la traîne. Si « ces courbes se poursuivent, peu importe la qualité de notre plan d’opération, de nos commandements ou de nos forces, nous n’en aurons pas assez. […] la Chine va tout simplement nous dépasser. »

Selon « The Warzone » (rubrique du magazine « The Drive »), ces déclarations sont parmi les plus sombres de la part d’un haut responsable américain concernant la menace que représente la puissance militaire chinoise pour les États-Unis. Certes, les hauts gradés de toutes les armées du monde ont tendance à exagérer certaines menaces dans le but d’obtenir plus de crédits et de financements. Mais en l’occurrence, il est indéniable que l’impérialisme chinois consolide et modernise son armée à un rythme accéléré. Sa marine militaire est désormais la plus vaste du monde et continue de s’équiper. Son aviation se perfectionne et rivalise avec celle de l’Occident. Ses soldats au sol sont en train d’être préparés à une guerre contre Taïwan… Quant à ses armements nucléaires, ils progressent également très vite. D’autre part, l’impérialisme américain conserve son avance militaire (pour rappel, le budget de défense américain pour 2022 s’élève à environ 740 milliards de dollars contre 230 milliards pour la Chine), mais celle-ci se réduit de plus en plus.

Les Américains perdent de l’avance sur le plan militaire, mais aussi au niveau économique : ils perdent en fait de la vitesse à tous les niveaux. C’est donc toute leur suprématie mondiale qui est remise en cause. Pour le moment, ils la détiennent, que ce soit sur le plan économique, politique, militaire… Et ils n’entendent la céder pour rien au monde. Mais ils sentent le sol se dérober progressivement sous leurs pieds, aussi ils font preuve d’une agressivité fébrile et cherchent par tous les moyens à déstabiliser la Chine et leurs autres adversaires. De son côté, l’ « empire du milieu » est décidé à ravir l’hégémonie mondiale. Ses tentacules se multiplient et se déroulent toujours plus, aux dépens des Yankees. Sentant ses forces croître, il montre de plus en plus les dents et fait tout pour se mettre en position de combattre victorieusement les forces américaines.

Cette lutte va tôt ou tard se poursuivre « par d’autres moyens » (selon la formule de Clausewitz) et alors se transformer en une grande guerre ouverte, à l’échelle mondiale. Cela, il faut en avoir pleinement conscience. N’oublions jamais que le système dans lequel nous vivons porte dans ses gènes la guerre et le chaos. Ainsi, pour le salut des peuples, pas le choix : il faut le balayer. À bas les vautours impérialistes qui mettent la terre entière à feu et à sang ; à terre l’oligarchie financière et leurs odieux gouvernements ; aux ordures les capitalistes qui nous tondent à blanc pour leurs profits. Partout, dans chaque pays, de grandes luttes doivent et devront être menées jusqu’au bout, sous le drapeau de la classe ouvrière organisée !

Rejoignez-nous, rejoignez la lutte : https://www.ruptureetrenouveau.be/nous-rejoindre/

* Sources : https://www.defense.gov/News/News-Stories/Article/3209416/stratcom-commander-says-us-should-look-to-1950s-to-regain-competitive-edge/