Témoignage d’un camarade

Publié par Admin le

Témoignage d'un camarade

Chaque semaine, on organise pour nos membres des formations au marxisme par petits groupes. Lors de ces formations, on réfléchit librement, on échange, on partage. Chacun vient avec son vécu et apporte sa touche. Cela donne lieu à des discussions toujours très riches. Ce mardi par exemple, un ouvrier, fort d’une grosse expérience dans la lutte, a dit des choses particulièrement intéressantes sur les syndicats et la lutte en général. Quelqu’un a pris des notes au vol, on vous les partage !

Le problème avec les syndicats en ce moment, c’est qu’ils ne font rien. C’est comme s’ils ne servaient qu’à calmer les travailleurs, qu’à éviter que les travailleurs ne s’agitent. La question c’est pourquoi ? Pourquoi cette inaction des syndicats ? Et pour moi c’est à cause des gros qui les contrôlent et qui sont du côté du gouvernement. Je connais plein de délégués de terrain qui veulent vraiment faire leur boulot et défendre l’ouvrier. Mais ils ne peuvent pas car ils sont étouffés par les dirigeants du syndicat.

Aujourd’hui le pouvoir d’achat chute, on perd notre sécurité sociale, on perd tout. Mais les syndicats ne font rien. Les manifs organisées sont des parcours-fléchés. Les grèves c’est une fois comme ça puis plus rien. Sauf que de cette façon tu n’obtiens RIEN.

Le but d’un mouvement, c’est d’aller jusqu’au bout des choses. Si tu ne le fais pas, au final tu déforces même ton propre pouvoir. Il vaut mieux organiser les choses une bonne fois plutôt que des mini-trucs sans impact. Si on veut faire une action, il faut faire une vraie action et obtenir quelque chose sinon tu te déforces. Donc quand tu te lances, tu vas jusqu’au bout : tu ne t’arrêtes plus.

Que les travailleurs le veuillent ou pas, on va être obligés de se soulever. Ils vont forcément être soumis à un choix Car ça s’effondre de partout.