Guerre en Ukraine : l’escalade s’aggrave dangereusement !

Publié par Admin le

Guerre en Ukraine : L'escalade s'aggrave dangereusement ! NON à toute participation de notre pays à cette guerre et aux plans de l'OTAN-UE ! NON aux sanctions contre la Russie !

Dans son fameux discours diffusé il y a quelques jours, Vladimir Poutine a :

  • annoncé la « mobilisation partielle » de 300.000 réservistes;
  • annoncé le lancement des procédures d’annexion des régions occupées de l’Est et du Sud de l’Ukraine (soit environ 20% de l’ensemble du territoire ukrainien);
  • menacé de recourir aux armes nucléaires.

En réponse, l’Union européenne prépare de nouvelles sanctions économiques à l’encontre de la Russie.

Une situation pour le moins explosive… Faisons le point !

D’abord, comment caractériser le conflit en présence ? Il s’agit là ni plus ni moins d’un affrontement entre puissances impérialistes. D’un côté se tient la Russie qui a déclenché la guerre. De l’autre l’alliance euro-atlantique qui, après avoir poussé la Russie à la confrontation, l’affronte maintenant par procuration, à coups de sanctions économiques mais aussi d’aides militaires et financières et de soutien politique au gouvernement de Zelenski. Pas plus tard que la semaine passée, les États-Unis ont encore validé une aide militaire à l’Ukraine de 600 millions de dollars ! Dans le même temps, notre gouvernement a approuvé un nouveau paquet d’aide militaire : des mitrailleuses lourdes et des munitions pour un montant de 12 millions d’euros ainsi que du matériel non létal (casques, matériel de rechange, équipements de vision…).

Ensuite, il faut se demander pourquoi ? Quels sont les motifs des parties prenantes au conflit ? Non, Poutine n’est pas en Ukraine pour la « dénazifier » et non, les USA ne veulent pas défendre la liberté du peuple ukrainien. Foutaises. Les sphères d’influence, les zones stratégiques, les marchés, les débouchés, les ressources, les réseaux de transport… Voilà ce qui intéresse vraiment et absolument les impérialistes, de part et d’autre ! Il ne s’agit au final que de défendre les intérêts des ogres capitalistes, des cartels, des monopoles, des groupes financiers. Un aigle (en fait un Pygargue, oiseau qui ressemble à un aigle) et un aigle à deux têtes symbolisent respectivement les États-Unis et la Russie. Un oiseau incarnant la grandeur et la noblesse. Mais c’est plutôt un vautour, animal associé à la mort et la rapacité, qui nous vient à l’esprit.

La situation est vraiment préoccupante. En effet, la guerre en Ukraine, déjà en soi très meurtrière, n’est que le début du tunnel. Les vautours impérialistes sont affamés et prêts à tout pour manger. Pas à pas, ils conduisent les peuples à une guerre mondiale ouverte. Il ne faut pas se leurrer par rapport à ça : c’est dans leur nature, dans leur ADN ! Ce n’est là qu’un constat objectif qui ne doit pas faire paniquer mais plutôt stimuler le sens de l’urgence. Lutter contre ces vautours et contre tout ce système impérialiste destructeur s’impose comme une nécessité urgente pour conquérir la paix et un meilleur avenir.

Aucun de ces rapaces ne vaut mieux qu’un autre : nous voulons les voir tous abattus. Mais concrètement, en pratique, nous Belges devons lutter principalement contre « nos » vautours (c’est-à-dire l’impérialisme belge et les forces euro-atlantiques, USA en tête), et aux Russes de surtout diriger leurs flèches contre le vautour qui les tient dans ses serres !

Certains nous diront (et on les comprend) : mais le système en place est si puissant et nous si petits, si faibles. En fait, l’impérialisme est un « colosse aux pieds d’argile » : il semble invulnérable et tout-puissant, mais il repose sur une base fragile. D’un côté, il constitue une énorme machine d’apparence très solide. D’un autre côté, il opprime les peuples, il écrase les ouvriers, les travailleurs, il crée des masses de plus en plus grandes, de plus en plus déterminées, de mécontents souhaitant sa mort et aspirant au changement. Autrement dit, il scie la branche sur laquelle il est assis, ou encore il « soulève une pierre pour se la laisser tomber sur le pied ». Vous connaissez peut-être la chanson « El pueblo unido jamás será vencido ». Eh bien le message qu’elle porte, c’est que quand les masses sont unies, elles forment une force vraiment puissante, invincible. Une force capable de mettre à terre même les plus gros géants impérialistes…

NON à TOUTE participation (quelle qu’en soit la forme) de notre pays à cette guerre que personne ne veut et aux plans de l’OTAN-UE !

NON aux sanctions contre la Russie qui ne font qu’aggraver l’escalade et qui en outre ont des conséquences économiques dommageables pour les peuples !

NON aux guerres impérialistes !

Relevons la tête.

Unissons-nous.

Luttons pour la paix, une rupture nette et un grand renouveau !

Rejoignez-nous: https://www.ruptureetrenouveau.be/nous-rejoindre/