Uber Files : plus de 120.000 documents révélant les pratiques d’Uber.

Publié par Admin le

Uber Files : plus de 120.000 documents révélant les pratiques d'Uber et ses liens étroits avec les responsables politiques. E. Macron et Pascal Smet impliqués.

Récemment, Marc MacGann, un ancien lobbyiste de la multinationale américaine Uber, a transmis plus de 120.000 documents à la presse. Ces documents révèlent les pratiques peu ragoûtantes d’Uber (au menu : obstruction à la justice, dissimulation de fichiers, embauche de manifestants bidons, évasion fiscale, utilisation de détectives privés, etc.) et ses liens étroits avec les responsables politiques européens. On retrouve entre autres ce cher Emmanuel Macron ; durant son mandat de ministre de l’économie (2014 – 2016), il a entretenu de multiples échanges avec la société et est même allé jusqu’à conclure un accord secret avec elle pour faciliter son implantation en France. Bref, il est prouvé que Macron et Uber marchaient main dans la main.

Chez nous, on découvre notamment que Pascal Smet, lorsqu’il était ministre de la mobilité au gouvernement bruxellois (2014 – 2019), a été en contact rapproché avec Marc MacGann, alors lobbyiste d’Uber. À l’époque, M. Smet préparait un nouveau cadre légal pour le transport rémunéré de personnes. Un projet intéressant directement la plateforme Uber… Par l’intermédiaire de Marc MacGann, cette dernière a pu obtenir le projet de réforme en avant-première, avant qu’il ne soit rendu public. Ce n’est pas tout : quand le texte a fuité dans la presse, le cabinet du ministre a donné des consignes à Uber sur la position à adopter dans les médias et il a carrément corrigé un communiqué d’Uber.

Des révélations qui illustrent une fois de plus les liens indissolubles qui unissent nos gouvernants à la bourgeoisie !

Pour nous rejoindre: https://www.ruptureetrenouveau.be/nous-rejoindre/