Le gouvernement du Royaume-Uni légalise les briseurs de grève

Publié par Admin le

Le gouvernement du Royaume-Uni légalise les briseurs de grève. Solidarité avec les ouvriers britanniques !

Les bourgeois en ont rêvé, le gouvernement du Royaume-Uni les a exaucés : une modification récente dans la loi britannique permet à présent aux patrons de grandes entreprises et industries de remplacer les travailleurs en grève par des intérimaires.

Le prétexte est bien connu : empêcher les usagers d’être « pris en otage » par les grévistes, soi-disant maintenir les services vitaux en marche lors de conflits sociaux et « moderniser » le monde de l’entreprise opprimé par le code du travail. La véritable raison, bien entendu, est de briser le combat des ouvriers pour des conditions de vie décentes en rendant leurs actions indolores pour les bourgeois, et priver les luttes sociales de leur levier le plus puissant.

Le patronat se contente-t-il de cette mesure scélérate ? Non, car une autre modification permet également à la justice britannique d’augmenter le montant maximum des dommages et intérêts pouvant être réclamés aux syndicats en cas de grèves, quand ces dernières sont jugées illégitimes par la justice bourgeoise. Ce montant passe donc de 250.000 livres sterling à la somme absurde d’un million.

Ces mesures prendront effet en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles.

Solidarité avec le prolétariat britannique !

Source : https://www.gov.uk/government/news/new-law-in-place-to-allow-businesses-to-hire-agency-workers-to-plug-staffing-gaps-caused-by-strike-action

Pour rejoindre R&R : https://www.ruptureetrenouveau.be/nous-rejoindre/