Aux Pays-Bas, les agriculteurs continuent de résister malgré la répression

Publié par Admin le

Aux Pays-Bas, les agriculteurs continuent de résister malgré la répression et les tirs à balles réelles de la police ! Force à eux !

Depuis le 10 juin, les agriculteurs néerlandais se mobilisent dans tous les Pays-Bas. Manifestations, blocages des axes de circulation et de centres de distribution, convois de tracteurs; ils semblent partout et ne sont pas prêts de rentrer chez eux. Les raisons de la colère ? Un nouveau plan gouvernemental qui impose des réductions drastiques d’émissions d’azote dans 131 zones agricoles. Pour y parvenir, jugent les ministres, il va falloir amputer de 30% le nombre de têtes de bétail et fermer des exploitations ! Les aides financières prévues en compensation pour ces derniers sont quant à elles bien insuffisantes. Les agriculteurs – particulièrement les plus fragiles économiquement – vont donc être méchamment préjudiciés par cette politique ; nombreux sont ceux qui vont perdre leurs terres et leurs moyens de subsistance.

Dans la nuit du 5 au 6 juillet, les événements ont pris une nouvelle tournure quand la police a tiré à balles réelles sur les manifestants, touchant un tracteur conduit par un garçon de 16 ans… C’est la deuxième fois en quelques mois, souvenez-vous, en novembre 2021, lors des manifestations pour les libertés (https://www.ruptureetrenouveau.be/2022/01/19/aux-pays-bas-la-mobilisation-pour-les-libertes-continue).

Cet épisode atteste de la montée en puissance de ce mouvement qui s’inscrit au fond dans la lignée des Gilets jaunes et des convois de la liberté. Il illustre en outre un phénomène plus global qui s’observe dans nos pays impérialistes : les gouvernants ont tendance à changer de ton, c’est-à-dire à progressivement passer du « cause toujours » au « ferme ta gueule ».

Malgré la répression, les agriculteurs ne cèdent pas un pouce et continuent de résister. Force à eux ! On ne lâche rien !