Fin d’un procès politique. Solidarité face à la répression !

Publié par Admin le

La semaine passée s’est clos un procès qu’il faut bien qualifier de politique au Tribunal judicaire de Cusset, près de Vichy, en France. Trois Gilets Jaunes y ont été jugés à cause de leur implication présumée dans l’organisation de manifestations non déclarées contre le pass policier.

Parmi eux on compte notre camarade Idriss Dauphin, une figure bien connue des Gilets Jaunes de Belgique et de France. Il a été reconnu coupable d’avoir été un organisateur de 12 manifestations non-déclarées et a été condamné à 750 euros d’amende avec sursis et à 3 ans d’interdiction de port d’armes.

Le Tribunal n’a fourni aucune preuve soutenant ce verdict absurde et cette condamnation ridicule, avec un maigre dossier composé d’une photo très banale. Notons que la peine requise par la procureure comprenait de la prison avec sursis ; voilà ce qui est encouru pour de simples soupçons.

Nous dénonçons cette nouvelle atteinte aux libertés publiques et démocratiques.

Rupture & Renouveau apporte tout son soutien et sa solidarité à l’ami Idriss et aux deux autres Gilets Jaunes qui ont affronté la justice de la bourgeoisie.