L’organisation patronale Agoria suggère l’imposition du COVID Safe Ticket dans l’entreprise

Publié par Admin le

L'organisation patronale Agoria a déclaré que le patronat devrait pouvoir imposer le COVID Safe Ticket dans l'entreprise

La semaine dernière, Agoria – la fédération de l’industrie technologique, qui représente 2.000 entreprises employant 315.000 personnes – a déclaré par la voix de son PDG que le patronat devrait pouvoir imposer le pass sanitaire dans l’entreprise (comme par exemple en Italie) : « Les entreprises doivent avoir la possibilité d’imposer le Covid Safe Ticket aux employés sur le lieu de travail. Ceux qui refusent catégoriquement devraient être renvoyés chez eux sans être rémunérés. » Le gouvernement tâte à présent le terrain.

Le pass sanitaire dans son état actuel est déjà fortement préjudiciable aux travailleurs (voir nos publications sur le sujet). Apparemment, ce n’était pas suffisant…

  • L’extension du Covid Safe Ticket aux lieux de travail permettrait aux patrons d’accéder aux dossiers médicaux des travailleurs (ce que le droit du travail ne permet normalement pas) et au diable le droit à la vie privée !
  • Les patrons veulent par cette mesure ouvrir une nouvelle fenêtre pour licencier sans frais les salariés. Et ce au mépris des règles de base en matière de licenciement ainsi que de discrimination.
  • La division artificielle des travailleurs sur la base de leur statut vaccinal/sanitaire se trouverait encore aggravée : d’un côté les travailleurs vaccinés, les « bons » travailleurs, de l’autre, les mauvais travailleurs, à écarter comme des pestiférés.
  • Il y a fort à penser que cette mesure s’inscrirait dans la durée et pourrait un jour être appliquée à d’autres circonstances. Elle ouvrirait la porte à bien d’autres atteintes aux droits des travailleurs.
  • Toujours plus de liberté pour le patronat et toujours moins de droits pour les travailleurs.

Non au pass sanitaire/CST en entreprise !!