Les prix de l’énergie ont atteint des sommets. Le coût de la vie ne fait qu’augmenter.

Publié par Admin le

Les prix de l'énergie ont atteint des sommets. Le coût de la vie ne fait qu'augmenter.

Avec la reprise économique qui fait suite à l’effondrement de l’an dernier, la demande grandissante surpasse l’offre et les grands monopoles capitalistes élèvent de plus en plus les prix.

Les prix de l’énergie flambent particulièrement et ont atteint des sommets. Chez nous, certaines factures de gaz et d’électricité pourraient augmenter de plus de 700 euros, avertit la Creg. À noter que ce chiffre a été calculé sur la base des tarifs de septembre or la hausse des prix a continué depuis. Nous payons 1,733 euro pour un litre d’essence 95 et 1,725 euro pour un litre de diesel (dernièrement, c’était environ 1,7540 euro pour le litre d’essence et de diesel; un prix record!). Encore en août, le plein de diesel était à 1,5750 euro/litre et le plein d’essence à 1,5220 euro/litre. Difficile de se représenter les profits faramineux qu’empochent les grosses multinationales de l’énergie. TotalEnergies, par exemple, a multiplié son bénéfice par… tenez-vous bien, 23 au 3ème trimestre (4,6 milliards de dollars !). Le géant ExxonMobil a quant à lui déclaré à ses investisseurs que la hausse des prix du pétrole et du gaz naturel pourrait augmenter ses bénéfices du troisième trimestre de 1,5 milliards de dollars…

Les coûts mondiaux des denrées alimentaires explosent également ; ils ont atteint leur niveau le plus élevé depuis… 10 ans. En Belgique, le pire est encore à venir : les entreprises alimentaires ont récemment annoncé qu’elles allaient relever les prix facturés aux supermarchés, ce qui va évidemment être répercuté sur les consommateurs. La multinationale Ab InBev, pour ne prendre qu’elle, va ainsi élever le prix de gros d’un bac de bières de 25 cl de 48% ! La répercussion sur les prix de détail ne manquera pas d’être salée. Le ticket à la caisse va faire mal ! Selon certaines estimations, le panier moyen d’un ménage belge devrait augmenter d’ici la fin de l’année d’au moins 300 euros par an.

Une poignée de capitalistes rafle des montagnes d’argent grâce à la hausse des prix tandis que la masse des travailleurs est spoliée, s’appauvrit et a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Sans oublier l’État qui s’en met plein les proches via des impôts injustes tels que la TVA pesant de tout leur poids sur les travailleurs et les plus pauvres. Pour rappel, l’énergie continue d’être taxée comme un « bien de luxe » à 21% !

Et rappelons qu’en plus de la hausse brutale du coût de la vie, les travailleurs voient leurs salaires nominaux bloqués (https://www.ruptureetrenouveau.be/…/aip-hausses…/ ) et ont droit à de nouvelles mesures antisociales et liberticides (lire notamment : https://www.ruptureetrenouveau.be/…/la-vivaldi-a…/ ; https://www.ruptureetrenouveau.be/…/mobilisons-nous…/ ).

Travailleurs, qu’en pensez-vous : l’élite capitaliste, l’État et tout leur système pourri ont-ils autre chose à vous offrir que l’insécurité, la précarité, la ruine et l’épuisement ?

Aujourd’hui, mobilisons-nous pour exiger :

  • la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité (dont l’énergie !)
  • la réintroduction des prix du carburant, de l’alcool et du tabac dans l’index
  • de meilleurs salaires !