Le mécontentement gronde chez Arcelor Mittal

Publié par Admin le

Le mécontentement gronde chez Arcelor Mittal

Le mécontentement gronde chez Arcelor Mittal, l’un des plus gros employeurs industriels du pays. Le mois dernier, plusieurs centaines d’ouvriers du site de Gand ont débrayé pour réclamer une amélioration des salaires et des conditions de travail. Cette semaine, ce sont les 3.000 ouvriers du site qui pourraient entrer en grève. En effet, une nouvelle convention collective de travail pour la période 2021-2022 doit être adoptée mais la direction ne propose qu’une piètre amélioration des salaires. Pour les ouvriers, c’est non ; les bénéfices de l’entreprise pleuvent mais eux devraient se contenter de pauvres miettes ? Les délégations syndicales liégeoises d’Arcelor Mittal ont exprimé leur soutien à leurs camarades flamands et ont également déposé un préavis de grève.

Les ouvriers sont solidaires et ne se laisseront pas faire !