La Communauté française va octroyer à RTL Belgium des dizaines de millions d’euros

Publié par Admin le

A la suite d’un lobbying intense et d’un consensus entre le PS, le MR et Ecolo, la Communauté française (ou « Fédération Wallonie-Bruxelles ») va octroyer à RTL Belgium – regroupant RTL-TVI, Club RTL et Plug RTL – une aide de plusieurs dizaines de millions d’euros. Cette dernière, qui vient s’ajouter au plan d’aide aux médias de près de 5 millions d’euros décidé il y a peu par le gouvernement, a vocation à couvrir une partie des pertes de RTL Belgium liées à la crise.

En 2006, RTL Belgium décida de se placer dans le giron réglementaire luxembourgeois afin d’échapper aux contraintes de la réglementation applicable en Belgique et en Communauté française. Cette situation se maintint jusqu’à aujourd’hui où, répondant à l’appel des millions, la société privée revient dans le périmètre réglementaire de la Communauté française.

Pour rappel, RTL Belgium, c’est une filiale de la société anonyme multinationale RTL Group. L’actionnaire majoritaire de cette dernière est le groupe Bertelsmann sur lequel la richissime famille Mohn (fortune estimée à plus de 3 milliards de dollars) exerce un contrôle considérable. Sur le sujet, on vous renvoie à notre article « Qui tient les ficelles des médias de masse en Belgique ? », publié en août 2019 (https://www.facebook.com/…/a.352762388919…/401509884044645/…). RTL Belgium aurait connu une perte liée à la crise de près de 30 millions. Mais, en 2019, RTL Group affichait près de 870 millions € de bénéfices… Inutile de sortir la calculette…

Au-delà de cette affaire, comme nous l’avons plusieurs fois relevé, en période de crise, les capitalistes, d’une main, reçoivent des millions d’euros d’aides de l’Etat – dont le poids retombe sur le dos des travailleurs qui accumulent les difficultés et privations matérielles – et, de l’autre, licencient en masse, sabrent dans les conditions de travail, etc. Mentions spéciales à Lufthansa qui va recevoir 9 milliards d’euros de l’Etat allemand alors que près de 26.000 salariés risquent de perdre leur emploi… et à Brussels Airlines qui pourrait obtenir des centaines de millions d’euros de l’Etat belge alors qu’elle va supprimer 1000 emplois.

Face au capital dévastateur, luttons de toutes nos forces! Pour aujourd’hui et pour demain! 👊

Catégories : Belgique