Quelques vers écrits par un camarade ouvrier agricole

Publié par Admin le

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle,
Où l’avidité d’une minorité,
Pousse le prolétaire à se tuer,

Depuis toujours, c’est pareil,
Nous sommes exploités,
Et nous continuons comme des forcenés,
À nous révolter,

La lutte nous la continuerons,
Et de vous camarades, nous avons besoin,
Nous nous faisons du mouron,
Aurons-nous assez pour acheter du pain ?

Travailleur de la ville immaculée de ses bâtiments,
Travailleur de la campagne paisible,
Nous avons besoin de toi !
Rejoins Rupture & Renouveau !
Rejoins la lutte sociale et révolutionnaire !