Il y a 150 ans naissait Lénine

Publié par Admin le

Vive l'héritage de Lénine! Vive la lutte révolutionnaire!

Il y a 150 ans, le 22 avril 1870, naissait Vladimir Ilitch Oulianov, plus connu sous le nom de Lénine. Vous savez ; ce petit Russe, chauve et portant le bouc, dont on vous assurait à l’école qu’il était un dictateur sanguinaire ! Pourquoi est-il à ce point détesté par la classe dominante et diabolisé par son « histoire officielle » ? Qui était Lénine et qu’a-t-il bien pu faire pour déchaîner autant les passions, tant de ses adversaires que de ses défenseurs ?

Lénine consacra son existence tout entière à la lutte pour la libération de la classe ouvrière, de tous les opprimés, de tous les exploités. Toute sa vie ne fut qu’un combat acharné pour les opprimés et contre leurs ennemis de tout poil. Et il n’était pas n’importe quel défenseur des opprimés ; c’était un révolutionnaire communiste, à la conception du monde marxiste. Cette dernière, née au 19ème siècle sous le capitalisme et dont les fondateurs sont Marx et Engels, exprime les intérêts de la classe ouvrière et de tous les travailleurs ; elle les arme de la connaissance des lois du développement social et du chemin révolutionnaire pour leur libération. Lénine avait bien compris que le marxisme n’est pas un amas de dogmes figés mais une science vivante, en constant développement. Aussi il ne se contenta pas de l’appliquer ; il le développa, dans tous ses aspects, sur la base de la nouvelle situation historique et des nouvelles connaissances et expériences.

Les contributions théoriques de Lénine au marxisme signèrent véritablement une nouvelle étape dans son évolution en sorte qu’aujourd’hui, être communiste implique d’être non seulement marxiste mais, en outre, léniniste. Voici quelques-unes de ces contributions :

– la découverte des lois du capitalisme à son stade suprême, l’« impérialisme » ; – la clarification et le développement de la conception marxiste de l’État et de la fameuse dictature du prolétariat (dictature du prolétariat qui, selon les mots de Lénine, est la pierre de touche de la « compréhension et la reconnaissance effectives du marxisme » !) ; – des enseignements universels pour la construction du socialisme ; – des enseignements théoriques fondamentaux concernant les mouvements de libération nationale et leur liaison à la révolution socialiste mondiale ; – les principes organisationnels du parti communiste d’avant-garde.

Lénine donna donc au marxisme une nouvelle vigueur, un nouveau tranchant. C’est ainsi qu’il put répondre aux besoins historiques des masses et du développement de la société … et que le marxisme put s’emparer des masses et satisfaire à sa mission organisatrice, mobilisatrice et transformatrice.

Son travail pratique fut, autant que son travail théorique, titanesque : il bâtit un parti révolutionnaire de nouveau type, avant-garde de la classe ouvrière ; il mena son parti et les masses opprimées de son pays à la victoire dans la lutte pour la conquête du pouvoir ; il montra le chemin pour la construction de la société nouvelle, socialiste ; rompant avec la IIème Internationale socialiste tombée dans l’opportunisme, il fonda une nouvelle Internationale (l’Internationale communiste) ; etc., etc.

Et au niveau humain, comment était-il, l’ami Lénine ? Les textes qu’il a produits et les témoignages et biographies écrits à son sujet permettent de se figurer quels étaient les grands traits de sa personnalité. Il était un être bouillonnant, attachant et d’une grande simplicité. Il était en outre quelqu’un de logique, direct, franc, ferme sur les principes et implacable avec ses adversaires. Par ailleurs, cela va sans dire, il était très organisé et d’une créativité extraordinaire.

Avant d’en terminer, soulignons les deux choses suivantes. D’une part, ce qui fit la force invincible et la grandeur de Lénine, c’est qu’il resta continuellement et étroitement lié aux masses dans lesquelles il ne cessa jamais d’avoir une foi ardente. D’autre part, si Lénine marqua et accéléra l’histoire, aussi exceptionnel qu’il fût, ce n’est pas parce qu’il était une sorte de héros divin, de messie, mais bien parce qu’il fut porté par les masses qui seules font l’histoire !

Défendons pleinement l’héritage de Lénine ! Prenons toujours exemple sur lui qui, ferme sur les principes, résolut les nouveaux problèmes et questions concrets d’une manière créatrice et scientifique ! Célébrer Lénine, c’est célébrer son œuvre et la lutte révolutionnaire pour la libération de tous les opprimés et exploités du monde. Mais plus que le célébrer, il faut apprendre, étudier et appliquer ses enseignements et ainsi préparer l’avenir qui s’annonce orageux.

Vive l’héritage de Lénine ! Vive les masses ! Vive la lutte révolutionnaire !

Quelques écrits de Lénine, parmi beaucoup d’autres, que nous vous conseillons de lire :

  • L’Etat et la révolution
  • Que faire ?
  • Un pas en avant, deux pas en arrière
  • Ce que sont les « amis du peuple » et comment ils luttent contre les social-démocrates
  • L’impérialisme, stade suprême du capitalisme
  • Marxisme et révisionnisme
  • La maladie infantile du communisme