Une année de Gilets jaunes








1. Le 16 novembre a eu lieu à Paris la manifestation pour l'anniversaire du mouvement des Gilets jaunes. On estime à près de 40.000 le nombre de manifestants en France. Le samedi 30 novembre cela a été le tour des Gilets jaunes belges.


2. Quelques mots sur notre analyse de ce mouvement.


C'est la classe travailleuse qui a fourni le gros des rangs du mouvement et en a constitué la force motrice principale. Il a été le signe que la lutte des travailleurs et, plus généralement, des masses, est entrée dans une nouvelle étape de son développement.


Son émergence s’explique par les changements survenus au sein de la société : l’appauvrissement de la majeure partie de la population, le chômage de masse croissant, la démolition progressive – par une caste politique toujours plus corrompue et inféodée au capital – des acquis sociaux, l’exploitation de plus en plus forte des travailleurs, etc… Le tout rendu possible par l’opportunisme des syndicats et des partis politiques du système. Tout ceci ne pouvait que tout naturellement mener à un mouvement spontané, hors du cadre étroit imposé par les syndicats et partis politiques du système.


3. Qu'on le veuille ou non, le développement de la lutte des masses va se poursuivre. Les révolutionnaires conscients et conséquents (c'est-à-dire pas seulement en paroles) doivent se préparer, s'organiser, pour être à la hauteur des tâches qui les attendent et ne pas se retrouver à la remorque des mouvements de lutte.