48% des travailleurs belges francophones sont pauvres









C'est le résultat d'une enquête de Solidaris et Sud Presse.

L'enquête date de 2019. Ces 48 % n’arrivent pas à mettre de côté à la fin du mois. Parmi ces 48%, 32 % (contre 29% en 2017) s’en sortent tout juste avec leur salaire, 9 % (8% en 2017) finissent à découvert et 7 % (3% en 2017) sont au bord de la précarité.


En 2017, on comptait 40% de travailleurs pauvres.


Notons que selon l'étude, parmi les 48 %, 70 % des travailleurs sont sous CDI...


La pauvreté parmi les travailleurs s'accroît à un rythme accéléré, ce qui est le résultat de la marche forcée du camp adverse (le patronat, les capitalistes, et leurs laquais politiques).


Isolés on est impuissants. Ensemble, unis et organisés, on forme une classe puissante. Unissons-nous, organisons-nous et luttons. Disons stop à l'offensive du camp d'en face et suivons l'exemple des travailleurs de France, du Chili et d'ailleurs !